Comment choisir le bon mandat de vente ?

La vente d’un bien peut parfois relever d’un périlleux « parcours du combattant » pour des propriétaires ou acheteurs mal éclairés. La loi de Hoguet a ainsi contribué à la contractualisation des rapports entre vendeur et agent immobilier. Toutes négociations s’opèrent désormais dans le cadre d’un mandat de vente obligatoire qui se décompose en trois catégories :

1) le mandat exclusif : le propriétaire accorde le monopole de la vente à une seule et même agence qui a en charge de négocier au meilleur prix le bien proposé.

2) le mandat semi-exclusif : l’exclusivité de la vente est attribuée à une société immobilière mais il laisse la possibilité pour le propriétaire de vendre lui-même son bien par le biais d’autres outils (prospection entre « particuliers »).

3) le mandat non exclusif : le propriétaire confie la vente de son bien à différentes sociétés immobilières.

négocier une vente avec un agent trouver un accord raisonnable

Réussir la vente de son bien/ Vendre, trouver un accord raisonnable (Par Stockbyte)

Petit tour d’horizon des avantages et inconvénients de ses différents types de mandat :

Le mandat exclusif permet de bénéficier des compétences et de l’expertise d’un agent, fin connaisseur du marché immobilier local dans lequel il s’inscrit. Dans tous les cas, celui-ci bénéficiera d’une rémunération retirée de la vente (commission) et n’hésitera donc pas à promouvoir votre bien à grand renfort de pub et de communication. Mais il implique un choix judicieux de votre part car la vente dépendra du « potentiel clientèle de l’agence » et du degré d’implication de l’agent…(www.lemoneymag.fr)

Le mandat semi exclusif s’affiche comme un bon compromis si vous ne voulez pas vous retrouver « poings et main liés » à votre agence. Il vous laisse le privilège de négocier vous-même l’affaire avec l’acquéreur sans devoir payer de commission. Petit détail : la vente du bien par l’agent dans le cadre de ce mandat vous fait économiser 50% du prix de la commission !

Enfin le mandat non exclusif est intéressant si vous voulez vous assurer d’une large « visibilité de votre bien » sur le marché. L’inconvénient est qu’il réclame une gestion minutieuse des visites. Ce système peut parfois mettre à mal la cohérence interne du processus de vente : les agences, captives d’impératifs concurrentiels tendent à opérer des différenciels de prix, inscrivant le produit au sein d’une vision trop morcelée.*

A vous de choisir maintenant !

* source: www.emulis.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *