Décorer et aménager quand on est locataire

La tendance actuelle est de créer une ambiance dans chacune des pièces de la maison…Les magasins de bricolage et de jardinage fourmillent d’idées originales pour relooker notre intérieur…mais quand on n’est pas propriétaire des lieux, jusqu’où peut-on laisser libre court à nos envies ?

Tout d’abord, il est important de rappeler ce que l’on ne peut pas faire. Ces interdits sont justifiés par le principe que les travaux ne doivent pas transformer les locaux ou rendre l’habitation plus difficile à la location ou à la revente…Sont ainsi visés les travaux qui créent une installation inamovible (cheminée, cloisons ou destruction de murs…), qui altèrent le revêtement du sol (moquette clouée ou collée sur du parquet) ou qui « choquent » par le choix de peintures trop fantaisistes…La sanction à laquelle s’exposerait le locataire est de remettre les lieux dans l’état d’origine. Mais il faut reconnaitre que dans la plupart des cas, il s’agit de travaux qui contribueront à embellir le logement soit pour un meilleur confort (remplacement de la moquette par du parquet) soit pour une optimisation de l’espace (abattemenent de cloisons). Dans ce cas, avec l’accord écrit du propriétaire, ces aménagements peuvent même faire l’objet d’une répartition des frais pour les travaux effectués.

Sans envisager de gros travaux de ce type, vous pouvez, sans autorisation du proprio, opérer des changements mineurs qui personnaliseront autant votre petit « chez soi ».

La touche personnelle dans les différentes pièces peut ainsi être obtenue grâce à la pose de stickers. Autocollants facilement positionnables, ils peuvent décorer murs peints, tapissés, miroirs ou carrelages ! Et si vous n’êtes pas un pro du bricolage, les « impostures visuelles » sont là pour vous aider à égayer vos murs !

imposture cadre

imposture cadre

 

imposture livres

imposture livres

 

 

 

 

 

Si le type de plancher ne vous plaît pas, optez pour du linéum…il existe une variété impressionnante allant de l’imitation du parquet en bambou au carrelage en marbre !

Si vous souhaitez délimiter un coin séjour / bureau ou salle à manger par exemple, pourquoi ne pas utiliser des bacs à fleurs avec treillis ? Intimité et exotisme assurés avec ce système de « cloisons légères »…Le bac peut d’ailleurs servir de bac à jouets ou pour livres !

Bac à fleurs avec treillis

Si vous aussi vous avez des astuces de décoration, n’hésitez pas à nous les faire partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *