Prêt relais : comment ça marche ?

Crédit relais _ AppartAvenueComment acheter un logement avant de vendre celui qui servira au financement du premier ? Le prêt relais ou prêt « achat-revente » vient pallier cette problématique temporaire de trésorerie en permettant une avance sur vente ! Il s’adresse donc à tout propriétaire et concerne l’achat d’un appartement ou d’une maison dans le neuf comme dans l’ancien.

Crédit relais : les avantages

Ce crédit relais donne trois avantages principaux :

pouvoir acheter un bien rapidement en fonction de la situation de l’emprunteur : coup de cœur, bonne affaire, mobilité professionnelle ou contrainte personnelle / familiale…

– ne pas avoir à être dans l’angoisse de vendre rapidement son logement à un prix contraint :

– ne pas avoir à gérer une période de « location » plus ou moins longue entre la vente et l’acquisition de la nouvelle résidence avec une gestion logistique et financière compliquée en termes de double déménagement / installation.

Crédit relais : montant, durée, coût et frais :

  • le montant du prêt est calculé en fonction de la valeur estimée du bien mis en vente. Il peut se situer entre 60 et 80% du montant de la vente. S’il y a déjà une promesse de vente signée, le pourcentage sera plus élevé ; à défaut faites estimer votre bien par un professionnel, agent immobilier ou notaire, pour réduire les marges d’erreurs ;
  • la durée de ce crédit de transition va de quelques semaines à quelques mois sans dépasser 2 ans ;
  • le coût du prêt relais dépend des garanties (hypothèque, privilège, caution…) et du « profil emprunteur » (revenu, patrimoine, âge, capacité d’endettement…) ;
  • les frais annexes peuvent être plus ou moins importants : frais de dossier, frais de garantie…il faut donc faire une étude complète afin de comparer ce qui est comparable.

Que se passe t-il lorsque le prix de l’achat envisagé est inférieur ou égal au prix attendu de la vente du bien ?

>> Mise en place d’un prêt relais sec

Ce prêt relais « simple » concerne les emprunteurs qui n’ont besoin que d’une » avance sur trésorerie ».

Deux options :

Différé partiel : Pendant toute la période du prêt relais, le souscripteur paient les intérêts de ce prêt et les cotisations d’assurance afférentes chaque mois. A la vente de la résidence, le souscripteur remboursera la totalité de l’emprunt en un seul coup.

Différé total : les intérêts, cotisations d’assurance et remboursement total du prêt sont payés en une seule fois à la fin de la vente. Cette formule est toutefois plus coûteuse, les intérêts étant capitalisés.

Que se passe t-il lorsque le prix de l’achat envisagé est supérieur au prix attendu de la vente du bien ?

>> Mise en place d’un prêt relais couplé d’un prêt complémentaire amortissable :

Dans ce cas de figure, la banque va proposer, en plus du prêt relais, un prêt complémentaire amortissable. Ainsi, le souscripteur devra payer les

  1. les intérêts du prêt relais
  2. + les échéances du prêt classique (qui comprend les intérêts et l’amortissement du capital) tous les mois.

>> Mise en place d’un prêt relais couplé d’un prêt complémentaire « franchise totale et différé d’amortissement »

Cette option peut être retenue pour alléger les charges mensuelles du souscripteur.

La période de franchise totale peut s’étendre jusqu’à 12 mois. A son terme (dans le cas où le bien n’aura pas encore été vendu) le souscripteur paiera mensuellement et durant les 12 mois suivants les intérêts dus, majorés des intérêts cumulés de la 1ère année.

Ce crédit à long terme pendant une période de 24 mois max, permet ainsi au souscripteur de ne rembourser que les intérêts sans amortir le prêt.

Fait rare mais pas à écarter :  si le logement n’est pas encore vendu trois mois avant le terme du contrat, ne pas hésitez à contacter la banque pour voir si une prolongation du prêt relais est possible.

Ne pas oublier en effet que cette opération achat-revente est encadrée dans un laps de temps donné. Mieux vaut alors ne pas jouer contre la montre car la finalisation d’une transaction peut parfois comporter des aléas.

Pour compléter votre information et vous orienter au mieux dans cette opération, retrouvez tous les conseils dans ce mini-guide bancaire consacré au crédit relais immobilier :

Crédit relais

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *