Achat d’une maison : les pièges à éviter (épisode 1)

L’achat d’une maison comporte une part de « risques » plus grande que pour un appartement dans la mesure où les problèmes de toiture, de fissures dans les murs ou sur la façade, de chaufferie, d’infiltration d’eau dans le sous-sol ou les combles…sont à la charge totale du propriétaire. Afin de minimiser au mieux ces risques, l’achat d’une maison mérite une inspection plus poussée que ce soit pour une maison neuve ou ancienne…

Maison en pierre avec jardin et terrasse (crédit photo http://www.guide-maison-immobilier.com/immobiliers/toprated/photo/5/Les_mieux_notées)

Tout d’abord, il est important de regarder l’état général de la façade : comporte t-elle des fissures ? de quelle importance ? Sur du neuf ou du semi-récent, la présence de fissures n’est pas un gage de bon matériau utilisé ou de dégâts non réparés…Sur de l’ancien, c’est plus facilement concevable mais elles ne doivent pas être trop importantes et se situer au niveau des parties censées constituer les fondations de la maison. A l’intérieur de la maison, il faut se méfier d’un papier peint qui gondole ou de lambris posés de façon inappropriée pour masquer des fissures ou de l’humidité.

La toiture ne doit pas présenter de mousse ou végétation sauvage (sauf les toits végétaux, voir photo ci-après). Elle doit répondre à des normes d’isolation et d’étanchéité précises. Les accessoires aussi ne sont pas à négliger comme les gouttières et les tuyauteries (présence de rouilles ?).

 Concept original « toit végétal » (crédit photo http://photos.linternaute.com/photo/571400/4746667743/1357/maison-noire-a-toit-de-tourbe/)

Si la maison comporte une terrasse ou un jardin, il est important de se munir, lors de la visite, d’une boussole pour s’assurer de la bonne exposition (sud ou ouest) de cette aire de détente. Les bonnes relations avec le voisinage immédiat revêtent également une grande importance ; il peut être intéressant de savoir si les voisins ont des enfants, l’âge des enfants, les habitudes de vie, histoire de savoir s’il y a risques d’incompatibilité ou pas…Ainsi, si vous n’avez ou n’envisagez pas d’avoir des enfants, la présence d’une piscine chez le voisin pour amuser ses enfants pourrait constituer une forme de nuisance sonore pour vous…Pour profiter au mieux de votre jardin ou terrasse, mieux vaut éviter la proximité à une voie ferrée ou d’un aéroport…en effet, lorsqu’il y a des fenêtres à double, voire triple vitrage, on oublie vite qu’à l’extérieur de la maison on entend très bien le passage des trains et des avions !

A l’intérieur de la maison, s’il y a des poutres, un moyen facile de voir si leur état est correct est d’y enfoncer une aiguille. En fonction de l’épaisseur, si elle s’enfonce comme dans du beurre, c’est que des termites ont un peu colonisé la zone.

La question de l’évacuation des eaux usées est également à considérer : s’agit-il d’un « tout à l’égout » ou d’une fosse septique ? Pour le premier système, vous êtes tranquille car il n’y a pas d’entretien…en revanche, pour le deuxième, il y a beaucoup d’inconvénients : vidanges réguliers et coûts de ces vidanges, risques d’odeur en cas de mauvais entretien…une demande de raccordement du « tout à l’égout » peut être faite auprès de la mairie mais il faut savoir que le coût, qui représente un vrai budget (de 3 000 à 10 000 euros en fonction du métrage nécessaire) revient au demandeur propriétaire.

Enfin, en matière de chauffage, il existe 3 grands types de système : la chaudière au gaz de ville, le gaz au fioul ou le radiateur électrique. Le 1er système est à privilégier car pas de remplissage de la citerne et se présente comme la moins chère alors que pour le gaz, existence d’une citerne enterrée et pour le radiateur électrique, attendez vous à une facture exhorbitante. Pour une information plus complète, ce site propose une comparaison technique des différents systèmes très intéressante : http://www.econo-ecolo.org/spip.php?page=article_print&id_article=748

Kathy

One Comment

  1. « alors que pour le gaz, existence d’une citerne enterrée »
    >> « […] alors que pour le FIOUL ».
    Cordialement,
    L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *