Gagnez de l’espace de vie avec une véranda

La construction d’une véranda, plus fréquente pour les maisons, l’est depuis peu de plus en plus demandée pour un appartement disposant d’une terrasse ou d’un grand balcon. La véranda ou loggia (pour un balcon) permet d’agrandir le logement offrant ainsi un nouvel espace de vie très chaleureux et convivial.

Alors qu’elle est généralement construite avant l’été pour permettre de profiter des rayons de soleil, elle devient intemporelle car elle est devenue aussi « jardin d’hiver » ou « coin détente » /cuisine ou salle de jeux.

Véranda, lieu de vie et de lumière
Véranda, lieu de vie et de lumière

Crédit photo : http://www.photo-de-verandas.com/index.php/post/2007/05/19/Lart-de-vivre-en-veranda

Avant toute chose, il faut savoir que si la surface de la véranda est inférieure à 20 m², une déclaration préalable des travaux en mairie est suffisante (1 mois de délai). Au delà de 20m², une demande de permis de construire, auprès de la Direction départementale de l’équipement ou de la mairie, est nécessaire (3 mois de délai). Mais certaines mairies se montrent plus exigentes en imposant une procédure de permis de construire pour les surfaces inférieures à 20m².

A cela doit s’ajouter pour les logements en copropriété, une demande d’autorisation du syndic.

Il est donc important de consulter les services de la mairie ainsi que le règlement de copropriété avant toute démarche auprès d’un entrepreneur afin d’avoir toutes les caractéristiques techniques (choix des matériaux, taille et couleur de la véranda) en mains. Compte tenu de toutes ces démarches, le délai de réalisation de la véranda est d’au minimum de 4 à 5 mois. Afin d’être bien couvert, la compagnie d’assurance doit être informée.

D’un point de vue fiscal, il faut savoir que les travaux visant à accroitre le volume ou la surface habitable sont assimilés à des travaux dans le neuf et sont alors soumis à un taux de TVA à19,6%. Par ailleurs, les dépenses d’acquisition de vitrage, même isolant, destiné à fermer une loggia ou à construire une véranda, sont exclues du crédit d’impôt. La véranda étant considérée comme une nouvelle pièce de vie, elle entrera dans le champ de la surface habitable prise en compte dans le calcul de la taxe d’habitation…

Bonne nouvelle toutefois, compte tenu de ces considérations fiscales, une véranda fermée devra être retenue dans le calcul de surface (loi Carrez). À condition qu’elle soit installée sur une partie privative (CA Reims, 1er décembre 2003, n° 02-02406). Mais une véranda située sur une terrasse correspondant à une partie commune à usage exclusif n’a pas à l’être. La construction d’une véranda représente donc pratiquement un investissement immobilier !

Véranda, salle de jeux
Véranda, salle de jeux

Crédit photo : http://www.renoval.com/images/zoom_serenade_39.jpg

Sur le plan technique, il faut bien étudier avec l’entrepreneur 3 paramètres afin de pouvoir profiter, été comme hiver, de ce nouvel espace de vie : l’isolation, la ventilation et le chauffage. Dans ce domaine, il est préférable de recueillir plusieurs devis afin d’avoir une proposition technique et commerciale la plus proche de ses souhaits et budget.

Kathy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *