Le Feng shui à la maison: « Dis moi où tu vis, je te dirais qui tu es »

Le feng Shui (« vent et eau » en chinois) se définit comme une pratique ancestrale fondée sur la recherche alchimique de deux forces contraires (Yin et Yang), racines de l’énergie vitale présente en nous. Cet art postulait à l’origine l’existence d’espace propices à la fusion des 5 éléments naturels (eau, bois, terre, feu et métal) où l’individu pouvait prétendre à une harmonie de vie idéale. Grand organisateur d’un ordre immanent (Cosmos), le Chi (ou souffle vital) devait permettre une union parfaite du corps et de l’esprit.

Aujourd’hui, le Feng Shui repose sur un principe actif de rééquilibrage de ces énergies vibratoires présentes au sein de notre habitat. Il permet d’optimiser les mouvements circulatoires du Chi ainsi que le processus interactif de l’environnement et de notre corps par un agencement logique de notre espace. Ainsi l’emplacement de vos meubles aura une conséquence significative sur votre qualité de vie et votre état intérieur. La présence d’objets particuliers, voire leur absence pourront interagir positivement ou négativement sur votre propre état de santé !

Cette méthode aux réalités complexes ne s’inscrit pas au sein de pratiques « officialisées » et reconnues de quelconque fédération ou école. Les sollicitations de particuliers se font en direction d’expert avertis, qui munis de leur boussole se déplace souvent à domicile.

Bien vivre par le Feng Shui Les secrets du bonheur Salon Feng Shui

Les secrets du bonheur/ Bien vivre par le Feng Shui/ Salle à manger Feng Shui aux allures design

www.textilea.com/Brand X Pictures /Le Journal des Femmes- Cécile Debise

Celui-ci se définit avant tout par des compétences spéciales, acquises le plus souvent au côté d’un maître chinois et surtout par un esprit rationnel et scientifique. Mais dans la mesure où il n’existe pas de diplôme sanctionnant cet « art de vivre », méfiez-vous des bonimenteurs…

Quels sont alors les secrets pour réussir à faire de son intérieur, un havre d’énergies positives ?

Privilégiez tout d’abord la propreté et le rangement. Un espace encombré et poussiéreux empêchera la bonne circulation des flux énergétiques. Aérer, dégraisser et surtout éliminer tout objets superflus qui participent d' »une stagnation du Chi ». Dans votre entrée, privilégiez des miroirs qui donneront une impression de profondeur à la pièce. Il est important de rendre cet endroit chaleureux car c’est par là qu’entre le Chi. Evitez les meubles à bouts pointus (générant la mauvaise énergie ou « Sha ») et tout phénomène d’entassement (manteaux, chaussures). Et enfin et surtout laisser entrer la lumière !

Je vous propose de poursuivre ce petit état des lieux dans le prochain épisode…

* www.le-fengshui.com

Charlotte

One Comment

  1. Bonjour,
    Je voulais vous féliciter pour la qualité de cette article qui est passionnant. Je pratique le yoga depuis 2 ans et je dois dire que nous utilsons également les énergies pour la relaxation.

    Si vous avez d’autres articles de ce genre et sur ce thème, je serai preneur !
    à bientôt, j’espère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *