Les aides LOCA-PASS : un sésame pour la location ?

L’accessibilité dans un bien locatif relève bien souvent d’un casse-tête chinois souvent dissuasif pour de jeunes étudiants ou actifs animés de grands projets d’indépendance. En effet, les obstacles imposés par les propriétaires ne manquent pas pour décourager les candidats dans la course aux « Home Sweet Home » : versement d’un dépôt de garantie ou présence d’un garant.

Heureusement, il existe un système d’aide à la location avantageux qui permet à tout demandeur de bénéficier d’un sacré coup de pouce financier : l’avance et la garantie Loca-Pass.

Ce système d’aide présente un double intérêt :

D’une part, il peut fournir une avance gratuite du dépôt de garantie sous le régime d’un prêt à 0% d’intérêt et sans assurance. La demande s’opère sans frais de dossier et le remboursement se présente sous la forme de mensualité de 15 euros minimum. Celles-ci commencent généralement à courir seulement 3 mois après votre entrée dans les lieux !

D’autre part, la « garantie Loca-Pass », quant à elle, se définit comme une « caution solidaire » dans laquelle une agence (CIL) s’engage en tant que garante à régler 18 mois de loyer et charges locatives dans une période totale de trois ans si le locataire est dans l’incapacité de payer. Celui-ci a la possibilité d’échelonner le remboursement de ses impayés sur une « période modulable allant de 6 à 36 mois ».(www.cidj.com)

louer facile locapass, un système astucieux

Loca-Pass: une solution pour la location/ Devenir locataire (Par Stockbyte)

Malgré cette sécurité pour le propriétaire bailleur, le système de Loca-Pass présente quelques défauts. Réticents face à des locataires présentant une situation financière « précaire », les propriétaires n’apprécient guère la présence d’un garant qui ne soit pas « physique ». De plus, la période pendant laquelle l’organisme délivreur se trouve engagée ne prend guère en considération les actions judiciaires éventuelles. En cas de dégradations, le propriétaire ne peut jouir de son droit d’expulsion ! Enfin cette couverture n’est assurée que dans une période de 18 mois au-delà de laquelle le propriétaire se retrouve sans garantie de paiement…C’est pourquoi dans la pratique, beaucoup d’entre eux continuent à préférer des locataires munis d’une caution parentale.

Pour les locataires, les démarches administratives peuvent s’avérer parfois très longues et le traitement du dossier interminable ce qui vous oblige souvent à avancer de l’argent…

Bon à savoir : le demandeur qui se voit refuser l’aide peut faire appel auprès du Conseil d’administration du CIL ou du bureau de la CCI (Chambre de commerce et d’industrie).

Charlotte

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *