Réussir son 1er achat immobilier

La pause amorcée par les prix de l’immobilier a relancé l’intérêt d’un public soucieux de trouver « la bonne affaire » au milieu d’une chaîne du logement en pleine reconversion. Maisons, vieilles bâtisses, appartements de standing… l’opulence de l’offre immobilière semble répondre à la diversité des goûts et des envies. Mais cette quête du « petit nid douillet » se transforme souvent en un parcours chaotique sur lequel évoluent de potentiels acheteurs mal avisés. Il est donc important de prendre en compte un certain nombre de variables qui se révèleront très vite des indices précieux du « logement idéal ».

Avant de vous lancer hâtivement dans l’acquisition d’un bien, prenez soin d’évaluer le contexte environnemental dans lequel il se situe. Il s’agit de constater les potentialités du quartier aussi bien d’un point de vue pratique que financier. Il est intéressant de connaître son degré d’attractivité (restaurant, cinémas…), les services à la personne (commerces de proximité ), les lieux culturels , les accès aux transports et éventuellement la présence d’école si vous emménager avec « vos petits bambins ». Enfin renseignez-vous sur le prix moyen du mètre carré.

Si vous vous lancez dans la copropriété, faites un état détaillé du montant des charges et des plans de travaux décidés par l’assemblée générale des copropriétaires pour ne pas vous retrouver trop acculé de fâcheuses dépenses.
Choisir son appartement Réussir son 1er achat Réussir son 1er achat

Investir dans son premier appartement (www.landes-tourisme.info)

Acheter, un engagement pour l’avenir /Réussir son premier achat (Par Stockbyte, Fotosearch)

Après toutes ces considérations, viennent ensuite la recherche et l’estimation du logement dans lequel vous allez devoir investir du temps et de l’argent…Il est important d’apprécier les « caractéristiques techniques du bien » (surface, isolation, agencement, etc.) en prenant en compte la mise en oeuvre future de travaux éventuels. Pour les diagnostics obligatoires, vous n’aurez d’autre choix que de vous fier à l’avis providentiel d’un expert.

Enfin reste à fixer le plan de financement de votre projet. Attention à certaines transactions entre particuliers, certains vendeurs malhonnêtes ont tendance à surévaluer le prix de vente. Veiller à ce que celui-ci soit proportionnel « au marché immobilier local ». Pour les emprunts, faites jouer la concurrence afin de bénéficier d’un prêt à des taux raisonnables et à la portée de votre portefeuille !  Le mieux est d’opérer quelques simulations (éclairantes) sur Internet ou de faire appel à un courtier…*

* Le Point, « 4 clés pour bien acheter », 3 Avril 2008

Charlotte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *