Trucs et astuces pour réussir sa pendaison de crémaillère

Synonyme de retrouvailles enchantées, la « pendaison de crémaillère » demeure symboliquement l’occasion « immémoriale » de fêtes collectives. Au Moyen-Age, la crémaillère représentait la tige à cran qui maintenait immobile « la marmite » disposée dans l’âtre de la cheminée. Ainsi sa « pendaison » signifiait le moment d’inauguration, l’entrée définitive dans une nouvelle demeure. Elle était le dernier objet à prendre place dans le décor ! A tous les participants qui avaient « apporté leur pierre à l’édifice », revenait alors le privilège de se réunir pour festoyer en coeur.

organiser sa pendaison de crémaillère

organiser sa pendaison de crémaillère

Crédit photo: www.cafebabel.com

Pour organiser au mieux ce moment festif, voici quelques conseils utiles :

Tout d’abord, donnez vous la peine de confectionner des cartons d’invitation…vous pouvez maintenant trouver des modèles très originaux via les e-card (ou cartes virtuelles) …mais le carton « classique » peut aussi être très original en le personnalisant par des photos de votre logement AVANT le déménagement, par exemple…

Pour le menu, pas la peine de vous improviser cuistot ! Privilégiez les « grands classiques culinaires» sous la forme d’un apéritif dinatoire ou d’un buffet déjeunatoire. Les traditionnels amuse-gueules contenteront toutes les petites faims (croissant au jambon, canapés, légumes crus). Une variété de cakes salés ou de pizzas pourront également s’ajouter au florilège des salades faits maison (type piémontaise ou niçoise).

Vous avez toujours la possibilité d’organiser une soirée à thème où cuisine et décoration suffiront à créer une ambiance chaleureuse et « à votre goût ». Je vous propose d’ailleurs de colorer à cette occasion de saveurs exotiques en dressant un buffet sur le thème de Bollywood ! Si vous avez la chance d’avoir un traiteur indien à proximité de chez vous, vous vous procurerez facilement de délicieux produits à des prix plus que bon marché. En entrée, les fameux « naan » s’accompagneront aisément d’assortiment de chutney sucrés et piquants à la fois. La raïta de concombre, recette accessible à tous les « néophytes du fourneau », raviera les papilles les plus délicates ! Poulet tandoori ou curry d’agneau trouveront leur parade à travers un riz safrané préparé par vos soins… En dessert, laissez place à une myriade de « composition fruitée » sans oublier d’achever ce repas par l’incontournable « masala tea » ou « tchai » (http://organiser-fete.fr).

Une fête aux couleurs de Bollywood!

les spécialités indiennes ou comment épicer l'ambiance!

Crédit photo:http://cadiot.canalblog.com

Niveau déco, osez et n’ayez pas peur d’instaurer un univers « kitch » où voilages aux milles couleurs, tentures mythologiques et fausses guirlandes de fleurs participeront au folklore ! Laissez s’échapper enfin les sonorités envoûtantes et rythmiques des tablas en vous procurant quelques CD des grands standards bollywoodiens…

Mais dans l’excitation de l’organisation de la fête, surtout n’oubliez pas de prévenir vos voisins de cet événement qui risque d’être bruyant mais exceptionnel !

Charlotte

One Comment

  1. Merci pour les idées et l’historique.
    J’inviterai les voisins aussi lol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *